À l'extérieur

À l'extérieur



L'activité physique semble réduire les lésions myocardiques infracliniques liées à l'obésité

activite-physique-obesite-lesions-myocardiques-infracliniques-mon-stade-salle-sport-sante-paris-75013

L'activité physique atténue le risque de lésions du myocarde infracliniques (sans manifestation décelable à l'examen) liées à l’obésité. Ceci pourrait représenter un mécanisme de l’effet bénéfique de l'activité physique sur la réduction du risque d’insuffisance cardiaque.

L’objectif de l’étude était de comparer les effets de l'activité physique sur les atteintes chroniques du myocarde, évaluées par la troponine T à haute sensibilité (hs-cTnT) élevée, chez des individus obèses ou non.

Pour en savoir plus cliquez ici