À l'extérieur

À l'extérieur



Une mort sur 12 évitée grâce à 150 minutes d'activité physique hebdomadaire

activite-physique-hebdomadaire-reduction-mortalite-mon-stade-salle-sport-sante-paris-75013

Une étude publiée dans « The Lancet » montre que suivre les recommandations de l’OMS en termes d’activité physique (soit 30 minutes cinq fois par semaine) permettrait d’éviter une mort sur 12, et un cas de maladie cardiovasculaire (MCV) sur 20. Davantage d’activité physique encore permettrait une réduction supplémentaire des risques.

Cette étude est la plus vaste jamais conduite et  prend en considération non seulement l’activité physique pendant les loisirs (typique des pays à hauts revenus) mais également l’activité physique comme mode de transport, dans le travail, ou dans les tâches ménagères (des formes d'activité plus répandues dans les pays à faibles revenus).

Si de précédentes études s’étaient largement penchées sur les effets bénéfiques de l’activité physique sur la santé cardio-vasculaire, elles présentaient le défaut de s’intéresser plutôt à des pays à hauts revenus, où l’activité physique est davantage réservée au temps du loisir. Étant donné la variété des pays pris en compte ici, l’AP en tant que transport, activité professionnelle ou tâches ménagères était largement représentée.

Les chercheurs soulignent qu'intégrer ce type d’activité physique dans la journée de travail permet d’atteindre plus facilement d'atteindre les recommandations de l’OMS. Ils rappellent aussi que « l’activité physique représente une approche à faible coût pour prévenir les MCV ».

Pour en savoir plus cliquez ici